La voûte du clocher

passage des cordes

Les trous sous la voûte servaient à faire passer les cordes pour sonner les cloches. 

D’après les inventaires de l’église, il y avait trois cloches baptisées en 1678 par le curé Vuaroquier. De la plus grosse à la plus petite, elles se nommaient Louise, Marie et Aunne ses marraines, prénoms des filles des riches donateurs

Deux d’entre elles furent descendues à la révolution pour être fondues. Celle qui a pu être sauvée a été descendue lors des réparations du clocher en 1872 mais n’a pas été identifiée.

Aujourd’hui l’électrification du système fait sonner la cloche trois fois dans la journée : le matin à 8 h, à midi et le soir à 19 h.


Cliquez sur la photo pour l’agrandir…


Retour vers l’article principal