Le monument aux morts, érigé par la commune à ses enfants “morts pour la France” pendant la première guerre mondiale, indique qu’à cette époque notre commune s’appelait encore Saint-Étienne. C’est à la demande du préfet de l’Oise que le conseil municipal choisira le nom de Saint-Étienne-Roilaye, après délibération, le 8 novembre 1936. Cela afin d’éviter toute confusion dans la distribution postale et le transport des marchandises.

Ce monument est une simple plaque apposée sur l’église. Il indique le peu de moyens dont disposait la commune. Dans les archives municipales, il existe une mention de la délibération du 26 mars 1922 qui fait état d’un vote de 100 francs pour l’érection de ce monument.

Le monument aux morts érigé par la commune en 1922

Cliquez sur la photo pour l’agrandir…


Retour vers l’article principal


Pour connaître l’histoire de ces hommes, vous pouvez consulter un article du site intitulé :

Monument aux morts : le parcours des hommes

Les travaux de reconstruction après la deuxième guerre mondiale
Deuxième guerre mondiale